Coups de coeur

Patrick et ses fantômes au Casino de Paris

affiche-patrick-et-ses-fantomes

Artiste : 

Patrick Poivre d’Arvor

A l’affiche :

Jusqu’au 13 mai 2018

Lieu :

Casino de Paris

16, rue de Clichy

75009 PARIS

Réservation en ligne
Réservation en ligne
patrick-et-ses-fantomes

Par Marie-Christine pour Carré Or TV

Voyage initiatique en harmonie

 

La musique classique le hante et l’habite totalement depuis fort longtemps, Patrick Poivre d’Arvor nous transporte dans un monde imaginaire absolument fantastique.

Grâce à sa boule magique de la Connaissance Universelle et à sa Flûte enchantée, un orchestre symphonique exceptionnel apparaît sous nos yeux.

Dirigé par le génial chef d’orchestre, Jean Pascal Hamelin et ses 24 musiciens de grand talent interprétant la plupart des ouvres selon l’orchestration originale.

Quatre compositeurs et pas des moindres surgissent de l’au delà. Par ordre d’arrivée sur scène :

Vincent Bilodeau interprète le rôle de Jean-Sébastien Bach, André Robitaille celui de Wolfgang, Amadeus celui de Mozart,
Sylvain Massé est Ludwig Van Beethoven et Gilbert Lachance celui d’ Erik Satie apparaît sous les traits.

patrick-et-ses-fantomes2

Du jeu, de l’histoire et de la musique.

 

Le théâtre s’invite ainsi au spectacle pour notre plus grand bonheur.
PPDA n’a ni oreillette, ni prompteur, il est le 5ème comédien de cette aventure fantastique et nous entraîne dans un rêve qu’il n’est pas prêt d’oublier !

Né d’une idée originale de Jean-Claude Dumesnil et connu au Canada
sous le titre  »Edgar et ses Fantômes  » avec le comédien et mélomane incontesté : Edgar Fruitier.

Normand Chaurette en est l’auteur et la mise en scène demeure assurée par
Normand Chouinard qui avec toute l’équipe a connu un grand succès durant huit longues années à Montréal.

Sur la scène du Casino de Paris avec en arrière plan Montréal by night, deux arts vont à la rencontre l’un de l’autre : La musique dite classique et le théâtre.

En France, ce mélomane passionné ne pouvait être que PPDA. Déjà metteur en scène de Carmen en 2010 dans le cadre des opéras en plein air. Journaliste à Radio Classique, cet amoureux de la musique classique
aime transmettre ses passions et avec ce nouveau spectacle. Il souhaite vraiment faire connaître la musique classique au plus grand nombre.
Merci à vous pour votre générosité.

Ces 4 grands compositeurs devenus immortels grâce à leurs musiques ont survécu aux modes, aux grands bouleversements mondiaux.

Etonnés de se retrouver en 2018 dans un environnement totalement inconnu,
avec des instruments de musique nouveaux !…
Ils écoutent leurs compositions avec plaisir, parfois émus, quelque fois critiques, voir même jaloux.
Patrick doit souvent calmer le jeu, mais le ton est toujours léger et ludique.

L’orchestre passe avec une virtuosité incroyable d’une ouverture de Rossini à une cantate de Bach et poursuit avec une symphonie de Beethoven. Pour satisfaire les goûts opposés de Bach et de Mozart, l’orchestre va jusqu’à même exécuter une espèce de pot pourri ! Incroyable !

Du jamais vu, ni entendu dans un orchestre symphonique !!!!
De quoi affoler les puristes !
Ce concert théâtral inédit met la musique classique à la portée de tous sans distinction ; La prétention et la solennité restent en coulisse.
Longue vie Monsieur Patrick à vos Fantômes et comme vous le dites si bien, avec un petit sourire en coin :
 » Vous vous sentez comme un petit garçon dans la cour des grands ! » Restez toujours pour nous, ce grand enfant toujours émerveillé .

3 plusieurs commentaires

  1. Quelle prouesse !! Spectacle d’une grande finesse On découvre le monde des grands musiciens avec beaucoup d’humour. L’orchestre nous transporte dans les grands airs connus (oú pas) Bref courrez y, vous passerez une excellente soirée

  2. Excellente soirée…. Bravo aux musiciens… Superbe harmonie entre les comédiens et les musiciens,les textes et la musique. Bravo

  3. N’hésitez pas! Que vous soyez expect en musique classique ou non, ça n’a pas d’importance. Au contraire ça vous fera connaître l’humain derrière cet art qui peut nous sembler inataignable. Les acteurs , PPDA y compris, est parfait. Et que dire de cet orchestre qui passe d’un morceau a un autre, d’un style à une autre. Tout cela avec humour. Il y a du jeu, de l’histoire, de la musique. Tout pour plaire. J’ai été conquise!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :