Coups de coeur

Seul en scène

  • Mon petit grand frère au Théâtre Essaïon

    Dans ce texte intime, Miguel-Ange Sarmiento fait le récit de la tragédie d'une famille survivante à travers les yeux d'un enfant. A deux ans, lorsque l'on n'a pas les mots pour comprendre ni pour exprimer ce que l'on ressent face à l'indicible, comment grandit-on ? Entre paroles et silences, Miguel-Ange rassemble les briques d'un chaos et ...

    Lire la suite...

Humour

  • Red Game au Sweet Paradise

    Participez à la parodie érotique des séries télé en costume rouge : remportez les jeux, rejoignez l'équipe du Professeur et sauvez les servantes ! La République de Gilead fait face à une baisse accrue de la fécondité des servantes écarlates. Elle propose une fortune aux organisateurs du Squid Game pour préparer des "jeux" sexuels...

    Lire la suite...

Théâtres

Nos coups de coeur

Nouveautés

Mon petit grand frère au Théâtre Essaïon

Dans ce texte intime, Miguel-Ange Sarmiento fait le récit de la tragédie d'une famille survivante à travers les yeux d'un enfant. A deux ans, lorsque l'on n'a pas les mots pour comprendre ni pour exprimer ce que l'on ressent face à l'indicible, comment grandit-on ? Entre paroles et silences, Miguel-Ange rassemble les briques d'un chaos et ...

Lire la suite...

A la vie à la mort au Théâtre du Rond Point

Mange... Nourris ta vie lente et chiante... Ils arrivent au bout du chemin. Anne vient d'enterrer son dernier parent. Stéphane, Gilles, Gérard et Anne... Leurs enfants sont partis, leurs parents sont morts, ou pire, mourants, et leurs petits-enfants les appellent "Papy" ou "Mamy". Quatre amis et orphelins, la cinquantaine bien entamée, quittent le...

Lire la suite...

Du bonheur de donner au Théâtre Le Lucernaire

Combien il est difficile d'être bon dans un monde qui ne l'est pas, d'être juste dans un monde injuste. "J'avais 13 ans, je suis allée à Marseille voir chanter une dame qui s'appelait Pia Colombo. Elle a interprété une chanson qui disait "Comme on fait son lit, on se couche". Je ne saurai jamais pourquoi ces paroles ont si fort résonné en moi...

Lire la suite...

Une mort dans la famille au Théâtre Odéon

Une intimité familiale explosive met aux prises trois générations : au centre, Marguerite (Marie Christine Barrault), une grand-mère pugnace, voire intraitable, entre sa fille débordée et deux adolescents imprévisibles. Nous la suivrons à la maison de retraite où elle finit par s’installer, bon gré mal gré. Le metteur en scène anglais a puisé...

Lire la suite...