Non à l’argent au Théâtre des Variétés

affiche-non-a-largent

Artiste : 

Pascal Legitimus, Julie De Bona, Claire Nadeau, Philippe Lelievre

A l’affiche :

Jusqu’au 22 décembre 2017

Lieu :

Théâtre des Variétés

7, boulevard Montmartre

75002 PARIS

Réservation en ligne
Réservation en ligne
non-a-l-argent

Par Nathaly pour Carré Or TV

 Une comédie drôlissime

sur l’argent qui rend fou !

 

Et vous, comment réagiriez-vous si votre conjoint, votre enfant ou votre meilleur ami refusait de toucher les 162 millions qu’il a gagnés au loto ?

Richard est architecte, il est marié avec Claire qui est prof de philo. Ils vivent à Limoges dans un HLM modeste, viennent d’avoir un bébé et ne roulent pas sur l’or.

Richard a invité Rose, sa mère, et Etienne, son meilleur ami et associé, à dîner. Sa mère, veuve depuis trente ans, un brin cougar est inscrite sur un site de rencontres et elle soupçonne l’associé de son fils d’être homo puisque personne ne l’a jamais vu avec une femme. Un associé dévoré par les dettes de leur cabinet d’architecte et qui a même été contraint d’hypothéquer sa maison.

non-a-l-argent2

Richard a une grande nouvelle à leur annoncer. Même s’il sait que la décision qu’il a prise leur sera peut-être difficile à comprendre. Mais il est sûr de lui, puisqu’il y a réfléchi pendant 2 mois et qu’il est convaincu que décider autre chose aurait bouleversé sa vie.

Et Richard, même sans contrats, même si ses projets architecturaux ne se vendent pas, est heureux dans sa vie et ne veut rien y changer.

C’est toi le connard que la Française des Jeux

recherche depuis 2 mois ???

 

Certes il joue au loto chaque semaine, mais uniquement pour respecter le souvenir de son défunt père dont il joue religieusement les numéros fétiches.

Il a joué et il a gagné le gros lot.

Richard est fier d’annoncer à sa femme, à sa mère et à son meilleur ami qu’il a renoncé à toucher les 162 millions de son ticket gagnant, qu’il se sent libéré d’avoir pris cette décision et que d’ailleurs les délais pour valider ce gain sont désormais dépassés.

Il y a tant d’expressions qui confirme que l’argent ne sert à rien « L’argent ne fait pas le bonheur », « Plaie d’argent n’est pas mortelle »…

Richard pense que l’argent rend fou et agressif, il refuse l’argent roi comme unique valeur, il s’est renseigné sur le malheur frappant les anciens vainqueurs du loto : « Ca nous aurait pas rendus plus heureux ! ».

Bien entendu, les réactions de ses proches vont être immédiates : dans un premier temps ils sont abattus par cette nouvelle, puis se mettent à tourner Richard en dérision (« Et pourquoi tu jouais alors ? »), à le traiter de doux rêveur, d’utopiste, puis les reproches fusent entre eux, la personnalité de chacun se dévoile, leur cupidité également et la haine monte peu à peu jusqu’à atteindre le paroxysme final….

Une pièce qui fait rire et réfléchir tout autant

 

«  Non à l’argent » renoue avec ce théâtre de boulevard où les gens rient et applaudissent à chacune des bonnes répliques (et elles sont nombreuses) et quand un acteur entre et sort de scène. Et cette chaleur, cette complicité entre les acteurs et la salle font un bien fou.

« Non à l’argent » est la première pièce écrite par Flavia Coste, comédienne et réalisatrice. Et c’est une réussite totale. Ses dialogues et l’originalité de l’histoire font mouche.

Pascal Légitimus est Richard, celui qui ne voulait pas gagner.

Avec une carrière riche démarrée au Petit Théâtre de Bouvard, qui reste encore liée des années après à la fulgurante notoriété du célèbre trio Les Inconnus, Pascal Légitimus c’est aussi des rôles divers au cinéma et à la télévision : celui du guide dans « Saint-Jean de la Mecque » de Coline Serreau ou celui d’un flic sombre dans la série « Crimes en Série ».

Au théâtre, Pascal Légitimus n’est pas en reste de succès, par exemple quand il donnait la réplique à Mathilda May dans « Plus si affinités ».

Dans « Non à l’argent » Pascal Légitimus est tout en finesse, en retenue, en intelligence, sans se défaire de son talent d’humoriste.

Julie de Bona est Claire, sa femme, celle qui aurait bien voulu devenir riche.

Remarquable dans la série télé « Le secret d’Elise » qui a battu tous les records d’audience, elle a à son actif de nombreux rôles au théâtre, comme par exemple celui d’Angélique dans « Le malade imaginaire » avec Michel Bouquet.

Dans « Non à l’argent » Julie de Bona est énergique, mutine et extrêmement drôle.

Philippe Lelièvre est Etienne, l’associé ruiné.

Il donnait la réplique il y a quelques mois à Michèle Bernier dans « Folle Amanda » , Michèle Bernier dont il joue également le mari dans la série « La stagiaire ».

Dans « Non à l’argent » Philippe Lelièvre est émouvant et un vrai booster à rires.

N’oublions pas l’irremplaçable Claire Nadeau, qui est Rose, la mère de Richard qui a élevé son fils toute seule.

On ne présente plus Claire Nadeau qui peut tout jouer ; que ce soit Mamie Suze dans « Les Tuche », que Béatrice dans « La serva Amorosa » de Goldoni,

Dans « Non à l’argent » Claire Nadeau est tout simplement exceptionnelle de drôlerie, elle est pétillante, hilarante. La salle est totalement conquise par elle.

N’oublions pas Anouche Setbon qui a réalisé une mise en scène parfaite sans temps morts. On ne voit pas le temps passer. Formée par Antoine Vitez, elle a collaboré à de nombreuses pièces, comme « L’éveil du chameau » avec Barbara Schulz et Pascal Elbé joué au Théâtre de l’Atelier.

« Non à l’argent », excellente comédie qui démarre au Théâtre des Variétés est aussi une très bonne surprise. Car si cette pièce fait beaucoup rire, elle fait aussi beaucoup réfléchir sur le pouvoir de l’argent. Et si nous…. Et si vous….?

Extrait vidéo

4 plusieurs commentaires

  1. J’ai vraiment passé un moment extraordinaire tous les comédiens étaient au top merci à eux du fond du coeur

  2. Un vrai bonheur! Cette pièce a mis de la gaieté à notre fin de semaine! Crampes aux zygomatiques assurées! Nous n’avions pas ri comme ça durant une pièce depuis si longtemps: les rôles sont hypers biens interprétés les acteurs sont bons, très bons même. Je recommande ++++++

  3. Sujet pas si  » comique  » de prime abord que sont les relations amicales et sentimentales au travers du prisme de l’argent. Les réflexions plus profondes alternent avec des moments hilarants. Prestation de haut vol de Claire Nadeau et des 4 comédiens de façon plus générale. Superbe théâtre de plus de 200 ans, classé monument historique

  4. Et parlons aussi de l’auteur de la pièce : Flavia Coste. L’écriture est d’une rare qualité. Les dialogues et l’intrigue sont extrêmement bien construits et amènent systématiquement à un bon rire franc !
    Le sujet est profond, le bon mot plein d’esprit et les situations sont à mourir de rire. Un talent prometteur pour une toute première pièce. A découvrir au plus vite !

Laisser un commentaire