Coups de coeur

Michou rejoint le Paradis Bleu

michou

Par Stanislas pour Carré Or TV

 

Michel Catty, alias Michou est mort.

L’homme en bleu nous avait accueillis à deux reprises pour des interviews confidences.

La première fois, en 2017, à l’occasion de la sorte de son livre « Le Prince Bleu de Montmartre », nous avions rendez-vous, au Petit Café de Montmartre,  lieu où Michou aimait se retrouver avec ses amis.

La deuxième fois, il y a 4 mois, Michou nous accueillait en son domicile de la butte de Montmartre, à l’occasion de la sortie de son CD « Michou le CD le Best Of ! ». 23 titres parmi lesquels les inoubliables « Moi je suis Michou » ou encore « L’homme a femme ».

Lors de cette dernière interview, nous avons rencontré un homme fatigué par la maladie mais tellement fier de raconter son parcours. Nous avons échangé, le temps d’un après-midi, tous ses souvenirs dans la joie et la bonne humeur autour d’une coupe de Champagne.

Le célèbre directeur de cabaret Michou est mort à 88 ans à annoncé ce dimanche son attaché de presse François Deblaye. Ce dernier fut plus qu’un attaché de presse, il fut une présence, un confident, un ami autour de l’homme en bleu.

Michou avait créé son cabaret Michou en 1956. Avec son spectacle de travestis, son établissement est devenu au fil des années, un haut lieu des nuits parisiennes. Mais aussi, une institution de la communauté homosexuelle.

 

« Nous étions tous de joyeux lurons, Lucine, Eugène et moi,

prêts à tout pour épater la galerie en nous amusant ».

 

 63 ans de cabaret resteront gravés à jamais dans l’histoire de la Butte de Montmartre.

 

A Montmartre, il y a le Sacré Cœur et aussi Michou !

 

Né à Amiens, le jeune Michel monte à Paris à l’âge de 17 ans, où il sera devenu finalement « Le Prince Bleu de Montmartre », titre de ses mémoires, en hommage à sa couleur fétiche, du costume aux lunettes, sous un éternel brushing blond platine. Il décide de s’appeler «Michou », la contraction de ses deux surnoms, « Mimi » et « Chouchou ».

Aujourd’hui, l’émotion est palpable devant le célèbre cabaret Michou. Des passants s’arrêtent à la célèbre adresse de l’artiste au 80 rue des Martyrs, prennent des photos, échangent des souvenirs ou encore déposent des fleurs.

 

Peut être qu’un jour, la rue des Martyrs

pourrait être rebaptisée en rue Michou ?

 

Michou a déjà tout prévu pour ses obsèques. Selon ses dernières volontés concernant l’avenir de son mythique cabaret, il a souhaité que son cabaret ferme définitivement ses portes. Michou a souhaité que son établissement disparaisse avec lui. Il ne s’agit pas d’une prétention, mais il a déclaré que le cabaret ne survivrait pas.

Les obsèques de Michou se tiendront ce vendredi à Montmartre. « Le Prince Bleu » reposera dans un cercueil bleu capitonné conformément à ses dernières volontés.

Son cercueil sera exposé dans son célèbre cabaret où ses proches pourront se recueillir.

Une célébration religieuse se déroulera en l’église de Saint-Jean de Montmartre.

Michou sera enterré, en compagnie des ses plus fidèles amis, au cimentière Saint Vincent, au cœur du quartier du XVIIIème arrondissement de Paris.

Mais ce n’est pas tout, selon ses dernières volontés, il a souhaité que l’on appose une plaque où figure son nom sur la façade du cabaret afin que les gens puissent dire « c’était chez Michou, ici ! ».

Homme de la fête, il souhaite un hommage joyeux et que l’on boive du Champagne !

Carré Or TV adresse toutes ses condoléances à son compagnon Erwan, à son attaché de presse François Deblaye, a Sandy qui l’a tant chouchouté sans oublier les Michettes et ses fidèles amis.

Reportage vidéo 14 septembre 2020

Reportage vidéo 17 octobre 2017

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :