La boule rouge au Théâtre des Variétés

affiche-la-boule-rouge

Artistes : 

Maxime Guerville, Angélique Magnan, Laurent Malot, Léa Rulh, Eva Gentili, Dima Novik, Mélodie Molinaro, Mariette Westphal, Simon Froget-Legendre, Rémi Palazy, Guillaume Sorel, Sébastien Brumaud, June van der Esch, Lilly Caruso, Marie-Stella Perron d’Arc, Yann Sebile, Baptiste Juge, Simon Lehuraux, Thomas Mestres, Nicolas Zentz, Tristan Garnier

A l’affiche :

Jusqu’au 7 juin 2019

Lieu :

Théâtre des Variétés

7, boulevard Montmartre

75002 PARIS

Réservation en ligne
Réservation en ligne
la-boule-rouge

Par Françoise pour Carré Or TV

Une chouette comédie musicale

 

Embarquez pour un voyage de deux heures au cœur des années folles ! 17 artistes talentueux sur scène et un superbe jazz band live composé de 5 musiciens.

Constance Dollfus et Clément Henaut  sont les heureux auteurs et metteurs en scène. Benoit Dupont se joint à eux pour adapter la musique au contexte de l’époque et crée des arrangements qui swinguent agréablement.

La chorégraphe Eva Tesiorowki a mis sa touche de professionnelle avertie pour donner au spectacle une très belle énergie et des mouvements d’ensemble dynamiques et harmonieux.

Quand à Flore Christine et Leclercq Leclercq habillent les artistes dans l’esprit des années 20 revisitées et réalisent, haut la main, 123 costumes !

Le Paris des années 20 devient un centre culturel mondial et cosmopolite. On assiste à une véritable révolution avec une génération débridée et provocatrice : La femme se coupe les cheveux, l’homosexualité sort de la clandestinité…

« La Boule Rouge » nous plonge véritablement dans cette ambiance authentique des années 20 grâce à sa musique jazz américaine et à ses danses : swing, charleston…dans un décor de style Art Déco.

Un décor unique et saissant tant il se module selon l’atmosphère et le tableau. Un vrai lego !

la-boule-rouge2

«  La Boule Rouge » apporte sa note de modernité à la musique en intégrant des chansons connues revisitées : Claude François, Jacques Brel…sans cependant oublier les incontournables classiques de l’époque tels que Joséphine Baker et Mistinguett.

Les lumières offrent à chaque tableau une ambiance feutrée comme un peintre à sa peinture.

Pour qu’une équipe puisse donner à ce spectacle l’effet espéré il faut une direction musicale : Simon Lehuraux en est l’auteur.

Les coiffures spécifiques de cette époque sont de vraies œuvres d’art. Aurélie Bachoux réussit parfaitement sa mission !

Voilà comment s’est monté ce spectacle bien parisien et voilà pourquoi il est agréable de retourner dans ce passé bien particulier qui respire la joie de vivre.

Laissez vous emporter dans le rythme endiablé de ce bain vivifiant de bonheur et ce retour à une époque qui nous a tous profondément marqués !!

3 plusieurs commentaires

  1. Une chouette comédie musicale portée par un casting remarquablement jeune, des compositions musicales basées sur des classiques français et internationaux revisitees années 20, de jolis décors et de très bonnes idées de mise en scène… Foncez y !

  2. Une formidable plongée dans les années folles par de jeunes artistes talentueux : un grand moment de bonheur de spectacle vivant.

  3. Bien qu’on aurait aimé davantage de moments festifs à l’image du final où la musique pète et où l’ensemble des comédiens-danseurs-chanteurs explosent c’est très bon dans l’ensemble. Certains personnages ressortent plus que d’autres: la prestation et le jeu du pianiste sont très originales, la comédienne qui joue le rôle d’Alice a une voix et une présence magnifique et la mise en scène est dans l’ensemble tout à fait réussie. A voir!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :