La folie s’empare de Grevin

affiche-musee-grevin

A l’affiche :

Jusqu’au 31 octobre 2018

Lieu :

Musée Grévin

10, boulevard de Montmartre

75009 PARIS

Réservation en ligne
Réservation en ligne
musee-grevin

Par Stanislas pour Carré Or TV

Venez vivre

des rencontres étranges !

 

Nous sommes à la fin du XIXème siècle, Paris… Les expositions universelles ont dévoilé la grandeur et la beauté de Paris, de plus en plus d’étrangers viennent y séjourner.

Malheureusement, la ville comporte de nombreux mendiants, malfrats et malades repoussants qui ternissent l’image de la Cité.

La Préfecture de Police a donc décidé de frapper fort en mettant en place une politique drastique pour vider les rues de Paris de tous ces gens dangereux et gênants.

Ainsi, jour après jour, elle arrête des tueurs, des vagabonds, des voyous, des malades mentaux… et les confie dans le plus grand secret au Musée Grévin avec qui elle a passé un accord : simple musée de cire la journée, le Musée Grévin se transforme la nuit en un véritable laboratoire ténébreux et clandestin destiné à remettre au pas tous ces êtres indésirables.

musee-grevin2

Confiés à des médecins sans scrupules et des professeurs avides d’expériences nouvelles, ces marginaux vont subir l’inimaginable… dans un Musée Grévin devenu hôpital de l’Horreur.

Ils sont tous là… Ils vous attendent !

 

Une fois de plus Grévin saura vous surprendre et vous émerveiller, cette fois, d’une façon terrifiante. Un rendez-vous incontournable à Paris, avec 7 nocturnes inoubliables, à l’occasion de la fête d’Halloween.

Vous ferez la rencontre d’un directeur d’hôpital, obnubilé par la mort, d’une infirmière qui aime la douleur, d’une diseuse de bonne aventure avec des visions justes, d’un chirurgien qui guérit les cerveaux défaillants et bien d’autres encore…

Le Musée Grévin est plus qu’un musée où tout s’anime à la tombée de la nuit. Venez plonger dans un véritable univers troublant, surprenant et psychédélique.

Ce qui est sûr, c’est que l’ambiance sera terrifiante et que tout pourra arriver, le meilleur mais surtout le pire !

Alors, oserez-vous franchir la porte du Musée Grévin ?

Laisser un commentaire