Deux mains, la liberté au Studio Hébertot

Deux mains la liberté

Par Marie-Christine pour Carré Or TV

Une pièce sensationnelle !

 

En 1960 Joseph Kessel fait paraître chez Gallimard un roman « Les mains de la liberté́ » dont le succès n’a pas été vraiment au rendez -vous. Ce récit met en lumière un homme de l’ombre : le Docteur Félix Kersten, spécialisé́ en massages thérapeutiques.

Né en Estonie, il soigne et soulage les maux les plus récalcitrants, grâce à l’énergie de ses mains, on vient le consulter de l’Europe entière. De nos jours la spécialité́ de Kersten serait assimilée au magnétisme.

Antoine Nouel écrit et met en scène l’histoire de ce juste, le Dr Félix Kersten encore méconnu de beaucoup d’entre nous et qui a pourtant sauvé la vie de milliers d’hommes et de femmes durant l’occupation allemande.

‘’La liste de Félix Kersten ‘’est moins connue que la liste de Schindler , pourtant plus de 100 000 prisonniers ont été libérés grâce à lui .

La pièce de « Deux mains La liberté́ » est donc tiré d’un fait historique.

Heinrich Himmler, Reichfuhrer des SS est l’un des plus hauts dignitaires du régime nazi, chef de la police secrète d’état « La Gestapo ». Bras droit d’Hitler et responsable de la traque des opposants au régime et des juifs et des camps de concentration dans le cadre de la Solution Finale.

Philippe Bozo interprète ce Reichfuhrer et la ressemblance physique est frappante, même taille, même coupe de cheveux, lunettes rondes de myope, même allure.

Ce régime de terreur instauré par le régime nazi engendre une pression extrême. Nous n’irons pas jusqu’à plaindre Himmler !

Mais il est indéniable que ce dernier souffre de terribles douleurs au niveau du ventre : spasmes intestinaux, problèmes d’estomac…

Deux mains la liberté 2

Une claque… quelle pièce !

 

Sa vie est un véritable calvaire et son humeur s’en ressent. Ce dernier a consulté́ toutes les sommités médicales sans avoir la moindre amélioration, jusqu’au jour, où il fait appel au Dr Kersten dont il a entendu le plus grand bien.

Dès sa première consultation, ce thérapeute arrive à soulager Himmler, grâce au miracle prodigué par ses mains.

Kersten devient dès lors indispensable à Himmler et il doit par conséquence être joignable n’importe où et à n’importe quel moment. Le miracle opéré́ par ses mains mérite cependant une contrepartie.

Kersten refuse toute rémunération, mais fait passer à Himmler des listes de prisonniers, listes de plus en plus longues en demandant leur libération en échange de ses soins.

Un troisième personnage occupe la scène du Studio Hébertot, un officier proche d’Himmler. A son service et qui de sa propre autorité́ fait libérer plus de prisonniers que le nombre accepté par le Reichfuhrer.

Il n’hésite pas à mettre en garde le Dr Kersten sur sa sécurité́ et celle de ses proches. Il subit lui aussi le régime nazi et n’adhère pas aux atrocités faites aux juifs. Franck Lorrain interprète avec talent cet officier allemand .

Antoine Nouel, de par sa mise en scène nous replonge dans l’atmosphère de la seconde guerre mondiale et dans ses atrocités.

Nous découvrons pour beaucoup d’entre nous le courage de ce juste estonien, n’hésitant pas à faire des listes de plus en plus longues car la politique du 3ème Reich court chaque jour un peu plus à sa perte et il est à craindre qu’Hitler sentant la défaite ordonne de détruire tous les camps de concentration, effaçant ainsi aux yeux du monde les preuves des monstruosités commises.

Le Studio Hébertot nous propose cet automne, cette création : Deux mains la liberté́ ; hommage au Dr Félix Kersten, jouée avec justesse, respectant ainsi la vérité́ historique. Pièce à recommander absolument.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*