Coups de coeur

Thé à la menthe ou t’es citron au Théâtre Fontaine

affiche-the-a-la-menthe-ou-tes-citron

Distribution : 

En alternance : Bernard Fructus, Marie Lenoir, Jean-Luc Porraz, Philippe Spiteri, Eliza Maillot, Sandra Biadalla, Marina Valleix, Edouard Pretet, Michel Lagueyrie, Bob Martet, Guillaume Laffly

A l’affiche : 

Jusqu’au 7  janvier 2017

Lieu : 

Théâtre Fontaine

10, rue Pierre Fontaine

75009 PARIS

Comparez les prix : 

the-a-la-menthe-ou-t-es-citron1

Par Bernard-Alexandre pour Carré Or TV

« Thé à la menthe ou t’es citron ? » est une comédie de Patrick Haudecœur et Danielle Navarro-Haudecœur.

Elle fut créée en 1991 au Café de la Gare par Jacques Courtès, Jean-Pierre Lazzerini, Véronique Lemoine et François Legrand.

La pièce connut un véritable succès avec 200 représentations pour être ensuite reprise au Théâtre des Variétés en 1992 et 1993. Véronique Barrault remplaça alors la comédienne Véronique Lemoine.

La réussite de la pièce n’étant plus à faire, elle reçu en 2011 le Molière du « meilleur spectacle comique » suite à sa nouvelle mise en scène par Patrick Haudecœur au Théâtre Fontaine.

Après plus de 1000 représentations, « Thé à la menthe ou t’es citron ? » revient pour ses 60 dernières représentations au Théâtre Fontaine.

Victor, le majordome, vient annoncer à la maîtresse de maison, Marie-Agnès, la venue d’Henri Dujardin. Ce dernier venant rapporter à Marie-Agnès l’étui à cigarettes qu’elle a oublié lors d’une soirée.

the-a-la-menthe-ou-t-es-citron2

Au fil de la conversation, Dujardin apprend que l’époux est en voyage d’affaire.

Victor apporte le thé et Dujardin finit par le renverser sur Marie-Agnès.

La représentation s’interrompt et on comprend que l’on assise à une répétition du début de la pièce.

Nous sommes à quelques jours de la première et rien ne se passe comme prévu : le technicien enchaîne les bourdes sonores et de lumière, la costumière est complètement à l’ouest, la metteure en scène parle un langage qu’elle seule semble comprendre (et encore), les comédiens ne peuvent se supporter, la comédienne principale est au bord de la crise de nerf et le premier rôle masculin s’avère être le fils du producteur. Ce dernier n’y connaissant absolument rien au métier d’acteur se révèle en plus maladroit et rêveur.

Tous les éléments sont présents pour faire de la pièce un succès assuré : le cambrioleur, le mari cocu, l’amant dans le placard, les quiproquos. Seulement, les répétitions se poursuivent tant bien que mal jusqu’au soir de la première qui s’annonce catastrophique. La représentation tourne au délire !

On s’amuse, on rit à suivre les péripéties de cette troupe de comédiens complètement dépassés par les évènements, des répétitions jusqu’au calvaire de la première. On s’esclaffe d’assister à ce véritable fiasco : un majordome qui fait un malaise et est remplacé par la metteure en scène, une perruque qui vole, un vase collé à la cheminé, une armoire qui part en morceaux…

« Thé à la menthe ou t’es citron » est un succès comique à ne pas louper !

Extrait vidéo :

3 plusieurs commentaires

  1. Et une critique positive de plus pour cette excellente pièce, qui a largement mérité son Molière 2011 ! Nous étions deux et avons tous les deux pleuré de rire (pas forcément au même moment, c’est ça qui est fort !). Les acteurs sont impeccables, la mise en scène excellente, le fou rire garanti… Bref : 10/10. Bravo et surtout MERCI !!!!

  2. Une bonne partie de rigolade. Pièce accessible avec un très bon jeu d’acteur. A aller voir sans hésitation !

  3. Nous avons été ravi de voir ce spectacle que revisite la comedie de boulevard. De bons acteurs qui se donnent a fond. Une très bonne soirée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :