Axel Auriant dans « Une vie sur Mesure »

Par Nathaly pour Carré Or TV

Absolument sublime ! 

 

Adrien est un adolescent à part, il est autiste.

Coincé entre des classes qu’il redouble chaque année, un père qu’il appelle Bernard et un petit frère surdoué, Adrien ne parle pas beaucoup mais il guette les bruits, les battements d’un ballon ou ceux d’un couteau de cuisine. Il prend aussi des gifles qui elles sont à contretemps.

« C’est elle qui est venue vers moi »

 

Sa première batterie est composée des barils de lessive vides de sa mère, ses parents finiront par lui acheter une vraie batterie, des parents absents, pas vraiment maltraitants, mais visiblement peu aimants.

Adrien nous raconte son parcours d’enfant pas totalement « normal », ses peines, ses joies, ses découvertes, ses émois.

Sa belle innocence inonde les morceaux de musique que sa batterie accompagne, rythme, avec amour et dévotion.

Audrey Dana est tout simplement exceptionnelle de dynamisme et de persuasion dans cet « Indociles ». Elle se donne toute entière à chacun de ces personnages, leur offrant son sang, son cœur et ses tripes.

Elle a écrit et mis en scène « Indociles » avec sa complice Murielle MAGELLAN (On garde en mémoire leur première collaboration cinématographique  « Sous la jupe des filles » en 2014, avec Audrey comme réalisatrice et Murielle comme coscénariste).

N’oublions pas Lucie ANTUNES à la batterie (en 2016 elle avait mis en scène et en musique le spectacle « Moi comme une autre » à la Maison des métallos), ni la chorégraphie fluide et tonifiante de Karine Orts-Briançon (qui n’est pas seulement la « femme de… » et qui a également été la talentueuse chorégraphe du Puy du Fou).

« Indociles » est un spectacle particulier, unique, avec un ton et un éblouissement sans nul autre pareil.

Un coup de cœur théâtral.

Seul en scène, vêtu de blanc,

Axel Auriant est tout simplement solaire

 

Aperçu dans le film « Jamais contente » paru en début d’année, dans lequel il jouait le rôle de Tom, Axel Auriant (qui a seulement 19 ans) est dans ce seul en scène aussi pur qu’un diamant.

D’un coup de baguettes (c’est un admirable joueur de batterie et de percussions), Axel Auriant porte ce rôle (auparavant joué pendant plus de 10 ans par Cédric Chapuis, auteur de cette magnifique pièce) et lui donne une dimension humaine, troublante et exceptionnelle.

Ce seul en scène qui avait été nominé aux Molières 2016 prend aujourd’hui place au Théâtre Tristan Bernard.

C’est émouvant, c’est drôle, les spectateurs sont embarqués dans ce voyage musical extrêmement original et littéralement envoûtés par le jeu d’Axel Auriant.

Une pièce et un jeune acteur à ne surtout pas laisser passer.

3 plusieurs commentaires

  1. Une vie sur mesure de Cédric Chapuis . Je suis restée scotchée devant ce seul en scène interprété par le jeune Axel Auriant . Quel talent ! Batteur et comédien à la fois , il nous emmène petits et grands dans son monde parallèle. C’est touchant, poétique, drôle et en même temps troublant .

  2. Une superbe pièce dont le thème qui sort des sentiers battus est très bien traité. Un regard drôle et émouvant sur les ados, la différence, la famille, la passion de la musique, … Un comédien fantastique, plein d’énergie et excellent dans son rôle Et une belle mise en scène UN moment de plaisir et de bonheur !

  3. Humour et jolis solos de batterie. Un régal.

Répondre à Sylvana Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :