Coups de coeur

Saturday Night Fever au Palais des Sports

affiche-saturday-night-fever

A l’affiche : 

Jusqu’au 30 avril 2017

Lieu : 

Le Dôme de Paris – Palais des Sports

Place de la Porte de Versailles

75015 PARIS

Distribution : 

Fauve Hautot, Nicolas Archambault, Gwendal Marimoutou, Fanny Fourquez

Comparez les prix : 

saturady-night-fever

Par Nathaly pour Carré Or TV

Laissez-vous gagner par la fièvre !

Ce soir c’est soirée Disco !

 

Sorti en 1977, le film « Saturday Night Fever », véritable mythe cinématographique, sublimé par  l’inoubliable bande son des Bee Gees,  enflammait tous les dance floor de la planète, chacun s’identifiant à Tony Manero (John Travolta) et à Stéphanie Mangano, danseurs d’une boîte disco de Brooklyn.

Quarante plus tard, la fièvre du Disco s’empare du Palais des Sports de Paris (une tournée doit suivre dans toute la France).

 

Fauve Hautot est Stéphanie et Nicolas Archambault est Tony

 

Inutile de présenter Fauve Hautot, la danseuse la plus célèbre de France, devenue juge de l’émission de télé « Danse avec les Stars »,  son partenaire, le danseur Nicolas Archambault est lui aussi une véritable star Outre-Atlantique (il a collaboré entre autres avec Madonna).

saturday-night-fever2

Le pitch : Tony, jeune new-yorkais n’a qu’une seule passion : la danse et enflammer chaque samedi soir la piste de l’ « Odyssée 2001 ». Il y rencontre Stéphanie, personnalité affirmée et incroyable danseuse, qui acceptera de devenir sa coéquipière pour un concours de danse. Ils tomberont très amoureux l’un de l’autre.

Fauve Hautot, sublimissime et solaire,  

embrase ce retour à l’Ere du Disco

 

Décor en forme de disque vinyl, piste de danse et boule à facettes.

On commence par découvrir le quotidien de Tony, sa bande d’amis, sa vie de petit gars de Brooklyn qui vit encore chez ses parents, avant d’être littéralement éblouis par l’arrivée de Stéphanie, magnifique Fauve Hautot, qui en robe lamée électrise instantanément la salle.

Les tableaux, les décors, les scènes de danse se succèdent à un rythme endiablé, entrecoupés par de vrais moments de sensibilité.

Tony est un jeune garçon new-yorkais qui trouve sa raison

Un spectacle porté par une éblouissante troupe d’artistes

 

Au-delà de la présence magnétique de Fauve Hautot et de  Nicolas Archambault, on ne peut que trouver remarquables les danseurs qui portent toutes les chorégraphies disco de ce spectacle, les excellents chanteurs qui accompagnent la plupart des moments dansés et  la modernité de la chorégraphie.

« Saturday Night Fever » s’achève avec en toile de fonds les toits de New-York, et  l’ensemble du public qui danse en acclamant les artistes.  Non, la fièvre du disco n’est pas morte.

Bande annonce :

3 plusieurs commentaires

  1. Merci pour cette belle soirée, musique, décor, chant et surtout danse tout est vraiment bien, qu’elle énergie communicante…belle participation du public.

  2. C’était super! Bravo à TOUS les artistes, ils ont été super pro. Je m’attendais à entendre les Bee Gees, c’est des chanteurs qui sont arrivés sur la scène! Mise en scène dynamique, supers enchaînements des scènes. Ils dansent tous à la perfection, ils ont bossé comme des dingues! Le narrateur a su mettre l’ambiance et rythmer la comédie. Décors, musiques, danses, lumières, artistes, tout est une réussite! Bravo à vous et merci pour ce beau spectacle! Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé!! Allez y, vous ne serez pas déçu!

  3. Super moment ! Tout est de très bon niveau, danse et chant. De jeunes artistes qui savent tout faire. Une grande réussite, j’espère qu’ils auront le succès mérité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :