Paterson

affiche-paterson

Date de sortie : 

Le 21 décembre 2016

Distribution : 

Adam Driver, Golshifteh Farahani, Rizwan Manji

Par Angélique pour Carré Or TV

Paterson, film réalisé par Jim Jarmusch, nous raconte l’histoire d’un chauffeur du même nom, dans la ville de Paterson, New Jersey. C’est la ville des poètes, de William Carlos Williams à Allan Ginsberg, qui a connu son heure de gloire. Agé d’une trentaine d’années, Paterson mène une vie réglée aux côtés de Laura, interprétée par la délicieuse et inventive Golshifteh Farahani.

La narration se fait jour après jour, du lundi au dimanche. Chaque jour se déroule selon un rituel précis : le lever, le petit-déjeuner, le travail, le retour du travail, le pot dans un pub et rebelote !

Nous sommes entrainés dans un quotidien fait d’habitudes bien ordonnées et pourtant, de minuscules grains de sables vont venir enrayer la machine. Paterson écrit des poèmes, avec une petite musique intérieure, celle des mots. Les images se superposent et se fondent rythmant des textes simples et pourtant beaux.

Le nom de Paterson est sujet lui-même à des variations sur de nombreux thèmes, tout au long du film.

Laura s’enthousiasme sur le talent littéraire de Paterson. Elle-même n’hésite pas à faire des essais artistiques, passant par la peinture de ses rideaux à la décoration de ses cupcakes.

Le bouledogue anglais Darvin, le chien de Laura et Paterson ont une relation compliquée qui trouvera un dénouement insolite à la fin.

Adam Driver prête ses traits et son innocence à Paterson. Sa simplicité toute faite de candeur nous séduit et nous apprivoise.

La poésie est le fil conducteur de ce joli film apparemment simple et pourtant bien cadré. Quelques situations cocasses nous arrachent un sourire mais cela n’enlève pas le sentiment d’ennui. Rien ne se passe vraiment. Il n’y a rien que le temps qui s’écoule comme la cascade dans le jardin du poète.

On retrouve là l’univers de Jim Jarmusch, les essais visuels, sonores et graphiques. Ce film se vit sans histoire, passe comme un soupir et se laisse oublier tout aussitôt. A voir si vous êtes poète.

Extrait vidéo :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :