Coups de coeur

Masques à tous les étages au Théâtre Clavel

affiche-masque-a-tous-les-etages

Distribution : 

 Julien Baldacchino, Arnaud Dugué, Caroline Giecold, Mathieu Foric, Xavier Gascuel, Léa Malassenet, Françoise Levesque, Mad Mahé, Rita Neminadane, Laurent Plessi, Benjamin Plouvier, Florence Popyk, Guillaume Vatan

A l’affiche : 

Jusqu’au 23 décembre 2016

Lieu : 

Théâtre Clavel

3, rue de Clavel

75019 PARIS

Comparez les prix : 

« Masques à tous les étages » © Monsieur Kay photographies

Par Bernard-Alexandre pour Carré Or TV

Après l’écriture de ses nombreuses pièces de théâtre,  on aurait pu penser que Christophe Botti nous avait tout dit, mais il n’en est rien ! L’auteur réussit, une nouvelle fois, à se réinventer.

Christophe ne se contente pas d’écrire mais s’occupe également de mettre en scène les comédiens. Il est accompagné dans cette démarche par Benjamin Castaneda (metteur en scène de « Un Cœur de Père » de Christophe Botti) qui est aussi l’adaptateur de ce nouveau projet.

Christophe Botti nous revient donc avec cette nouvelle pièce baptisée « Masques À Tous Les Étages ».

Comme le laisse présager le titre de cette pièce chorale, l’auteur nous emmène dans un univers où la mascarade est de mise, les faux-semblants s’y faisant la part belle.

L’action se passe le soir de la Saint Sylvestre. Miranda, la plus ancienne des occupantes de l’immeuble a décidé d’inviter tous ses voisins afin de fêter le passage à la nouvelle année. Entre invités surprises, rancoeurs, alcool et non-dits, les convives vont finir par faire voler leurs vies en éclats. Les masques tombent pour laisser place à la vérité toute crue, pour la plus grande joie des spectateurs !

Sur scène, on retrouve 13 comédiens, chiffre qui semble porter bonheur à la pièce : le malheur des personnages faisant le bonheur des comédiens.

On notera au passage les prestations particulièrement réussies de Mathieu Foric (prochainement à l’affiche de « Cold Water » de Christophe Garro) dans le rôle du peintre Alessandro, Julien Baldacchino (Sven, le journaliste d’investigation), Rita Neminadane (la décoratrice d’intérieur Maëva), Laurent Plessi (Géraut), Florence Popyk (Leslie, la séductrice) et Arnaud Dugué (Baptiste).

On retrouve également, dans la distribution, Françoise Levesque (Miranda) et Benjamin Plouvier (Esteban) que nous avions pu voir dans « Seul Mon Amour Est Éternel » de Régis Herbuveaux.

Argent, manipulation, sexe, possession, amour et manipulation se mêlent et s’entremêlent dans cette pièce sulfureuse jusqu’à un final surprenant !

3 plusieurs commentaires

  1. Drôle, cynique parfois dérangeant. J’ai adoré.

  2. Nous avons découvert une troupe prometteuse de comédiens enthousiastes qui s’est mise au service d’un scénario original construit autour de l’entité couple : mari et femme, mère/fille, amants… Les masques tombent chez tout le monde ! C’est drôle et l’on ne s’ennuie pas ! Allez-y avant que ça se termine !

  3. Heureusement que tous les immeubles ne sont pas habités de tels couples. Un condensé de ce qu’il faut éviter. Bonne soiré tout de même, bien jouée par une troupe d’amateurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :