Coups de coeur

Les primaires… des primates au théâtre des 2 Ânes

affiche-les-primaires-des-primates

Distribution :  Jacques Mailhot, Michel Guidoni, Florence Brunold, Gilles Détroit, Jean-Pierre Marville, Emilie-Anne Charlotte

A l’affiche : 

Jusqu’au 28 février 2017

Lieu : 

Théâtre des 2 Ânes

100, boulevard de Clichy

75018 PARIS

Comparez les prix : 

Jacques Mailhot, directeur du théâtre des 2 Ânes
Jacques Mailhot, directeur du théâtre des 2 Ânes

Pas une ride le centenaire

 

Par Stanislas pour Carré Or TV

Le théâtre des 2 Ânes fête son centième anniversaire. Ce lieu classé a été entièrement rénové ce qui lui donne une nouvelle jeunesse.

Entre la place Clichy et le Moulin Rouge, la façade art-déco du théâtre marque l’ancrage avec de cette adresse historique.

Depuis cent ans les chansonniers se succèdent dans cette salle mythique pour décortiquer avec humour l’actualité et des dérives de nos politiques.

A quelques mois des élections présidentielles, nous aurions eu tort de ne pas assister à la « Primaire… des primates ». Avec les nombreuses boulettes des personnalités politiques, les chansonniers ont de la matière première, pour le plus grand plaisir du public qui n’attend que cela.

Tous sont mis en boite !

 

Nos dirigeants, qu’ils soient d’hier comme Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac et ceux d’aujourd’hui avec Nicolas Sarkozy et François Hollande, tous en prennent pour leur grade.

Florence Brunold est grandiose. Elle donne le ton dès le début du spectacle avec une jolie métaphore animalière du monde politique évoquant le « Concours des Républichiens ». Le public semble particulièrement apprécier le labrador de Corrèze (François Hollande) qui est le bon compagnon des aveugles car il mène droit au mur. Chaque politique est caricaturé à une propre race canine. Et lorsqu’elle se métamorphose en Angéla Merkel ou en Ségolène Royal, elle est excellente et incarne parfaitement la tradition chansonnière.

Florence Burnold "Angéla Merkel"
Florence Burnold "Angéla Merkel"

Quant à Michel Guidoni, il brille pour la partie musicale des parodies. On l’adore lorsqu’il parodie le célèbre titre « Les petits pains au chocolat » pour Jean-François Copé. Il colle parfaitement à la peau de notre président de la république, François Hollande, au travers de sa gestuelle et de ses mimiques.

Michel Guidoni "Hollande"
Michel Guidoni "Hollande"

Jean-Pierre Marville irrésistible ! 

Jean-Pierre Marville apparaît dans son propre style qui ne manque pas de titiller le public afin de chauffer la salle. Lorsqu’il fait son entrée, sans dire un mot, le public rit aux éclats à la simple vue de le voir travestie en Marine Le Pen.

Quand au maitre des lieux, Jacques Mailhot, il prend comme cible Anne Hidalgo avec ses réformes sur la circulation à Paris. Il dit « Si Anne Hidalgo avait été maire en 1939, les allemands, au vu de la circulation alternée n’auraient jamais pu rentrer à Paris ». Il est remarquable lorsqu’il dit que pour sauver Alstom, le TGV devra rouler à petite vitesse. On aurait pu faire de même avec le Concorde. Véridique !

Et dans le cadre du bilan du quinquennat Hollande, c’est bien sur le mariage pour tous qu’on retient ! Gilles Détroit, dans le rôle du maire, Jacques Mailhot et Jean-Pierre Marville, dans le rôle d’un couple gay, célèbrent un mariage. Le rire est assuré avec de nombreux quiproquos et jeux de mots.

Un spectacle de deux heures, sans entracte où nous ne voyons pas le temps passer tellement le rire, parfois aux larmes, est présent du début jusqu’à la fin. Les amateurs des chansonniers y trouveront à coup sur leur bonheur où chaque politique en prend pour son grade. A la venue de la prochaine élection présidentielle, c’est du pain béni pour nos chansonniers qui ont encore de beaux jours devant eux, pour le plus grand plaisir du public.

Extrait vidéo :

3 plusieurs commentaires

  1. Super moment de fou rire, d’un grand niveau. Merci aux artistes. Je recommande à tous ceux qui s’intéressent à la politique.

  2. Théâtre très convivial, spectacle et artistes hilarant. Une super soirée. A voir absolument.

  3. Superbement joué !!! Humour, tact, précision qualifient à mon goût le mieux cette pièce. A mourir de rire !!! Merci pour ce joli moment!!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :