Coups de coeur

Les Globes de Cristal : une soirée surréaliste !

globes-de-cristal-luchini

Par Stanislas pour Carré Or TV

 

La 11ème édition des Globes de Cristal ce déroulait le 30 janvier 2017, dans un lieu mythique parisien, le LIDO.

Cette soirée était retransmise, en différée, dans les conditions du direct sur la chaine C8.

Les Globes de Cristal décernent les prix de la presse française pour les arts et la culture. Les votants sont des journalistes, présidé par une personnalité de la presse, établit une liste de 5 nommés en 14 catégories.

Il y avait du beau monde en cette soirée de récompenses au Lido. Mais la cérémonie animée par Arthus et Estelle Denis a été emmaillée de soucis techniques où le public était plus concentré sur le contenu de son assiette et de ce son verre que de ce qui se passait sur scène. Il y a eu de nombreux problèmes de son : les invités n’entendaient rien !

Une soirée ponctuée de problèmes de son

 

La cérémonie commence par l’annonce, par les animateurs, de l’entrée du Président d’Honneur qui ne vient pas après plusieurs tentatives d’appels. Pour finir, on nous apprend que celui-ci n’est pas présent à la soirée (???)

C’est donc Catherine Deneuve, présidente du jury, qui monte sur scène accrochant sa robe au talon d’une de ses chaussures pour déclarer enfin l’ouverture de la cérémonie.

Côté musique, Véronique Sanson reçu un prix d’honneur pour sa brillante carrière après avoir interprété un titre de son dernier album.

Fabrice Luchini ose !

 

Celui qui a le mieux résumé l’ambiance générale de la soirée est Fabrice Luchini. Il monte sur la scène du Lido pour la récompense de la meilleure pièce de théâtre « Poésie ». Il évoque une soirée surréaliste absolue où les mecs continuent à jacter comme des fientes pendant que Véronique Sanson chante sur scène. Il dit également : « Le son est médiocre, ne le jugeons pas. Les gens n’étaient pas bien élevés, ne les jugeons pas. »

Selon Fabrice Luchini ce fut une soirée inconceptualisable !

Du bétisier :

Fabrice Luchini sur scène :

Pour les récompenses, voici les résultats : 

  • Meilleur Film : Chocolat de Roschdy Zem
  • Meilleure Actrice : Isabelle Huppert dans « Elle » de Paul Verhoeven
  • Meilleur Acteur : Omar Sy dans « Chocolat » de Roschdy Zem
  • Meilleure pièce de théâtre : Poésie ? de Fabrice Luchini textes de Paul Valery, Arthur Rimbaud, Molière, Louis-Ferdinand Céline et Gustave Flaubert, mis en scène par Emmanuelle Garassino (Théâtre Montparnasse).
  • Meilleure Comédienne : Catherine Frot dans « Fleur de Cactus » de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mis en scène par Michel Fau (Théâtre Antoine)
  • Meilleur comédien : Niels Arestrup dans « Acting » de et mis scène par Xavier Durringer (Théâtre des Bouffes Parisiens)
  • Meilleur One Man Show : Bruno Salomone dans « Euphorique », mis en scène par Gabor Rassov (Théâtre Montparnasse)
  • Meilleure comédie musicale : « Résiste », produit par Thierry Suc et Jean-Charles Mathey, mis en scène par Ladislas Chollat (Palais des Sports de Paris)
  • Meilleur Roman / Essai : Petit pays de Gaël Faye (Editions Grasset)
  • Meilleure Interprète Féminine : Imany « The wrong kind of wa » (Think Zik !)
  • Meilleur Interprète Masculin : Julien Doré « & » (Columbia)
  • Meilleure Série Télévisée / Téléfilm : Le bureau des légendes – Saison 2, créée par Éric Rochant (Canal +)
  • Meilleur Film Etranger : The Revenant d’Alejandro González Iñárritu, États-Unis
  • Meilleure Série Télévisée Etrangère : Person of Interest Saison 5, créée par Jonathan Nolan, États-Unis (TF1)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :