Coups de coeur

Jeanne et Marguerite au Studio Hebertot

affiche-jeanne-et-marguerite

Distribution : 

Françoise Cadol

A l’affiche : 

Jusqu’au 1er juillet 2017

Lieu : 

Studio Hebertot

78 bis, boulevard des Batignolles

75017 PARIS

Comparez les prix : 

jeanne-et-marguerite

Par Nathaly pour Carré Or TV

Exceptionnel

 

C’est toujours un bonheur de découvrir la dernière programmation du Studio Hébertot que je retrouve quelques semaines après y avoir littéralement adorée l’éblouissante Bérengère Dautun dans la Comtesse de Ségur.

Deux destins croisés, deux femmes

Deux blessures amoureuses

à un siècle de distance

 

MMarguerite qui ne sait pas nager tombe amoureuse du bel Eugène en 1907 sur une plage de Nice. Elle a 16 ans, lui 19. Eugène lui apprendra à nager, puis entrera à l’Ecole Polytechnique de Zürich, ils s’embrassent deux ans après leur première rencontre, se fiancent quatre ans plus tard et se marient au bout de six ans. Peu de temps avant la mobilisation générale de 1914…

Parallèlement à cela en Septembre 2000, une journaliste de 34 ans vivant à Lyon tombe amoureuse d’un homme rencontré en pleine nuit sur Internet, elle ne saura jamais quel est son prénom, il décidera de la prénommer Jeanne, elle passera des nuits entières au téléphone avec lui, le rencontrera toujours dans des chambres plongées dans l’obscurité, elle ne verra jamais le visage de cet homme (« L’homme qui brûle sa vie »), un homme insaisissable qui disparaît souvent et pendant longtemps, un homme « qui ne veut pas dévier sa trajectoire »,

Ces 2 hommes disparaitront soudainement de la vie de ces deux femmes éperdument amoureuses.

Françoise Cadol, seule en scène,

nous transporte d’émotion en émotion

 

AAssise devant un petit bureau en bois, l’actrice Françoise Cadol tourne les pages des destins de Marguerite et Jeanne, alternant l’histoire de ces deux femmes si différentes. Et ceci donne à ce récit un dynamisme narratif qui nous tient d’un bout à l’autre de cette pièce, trop courte à mon goût. Françoise Cadol est tout autant désuète que Marguerite que moderne que « Jeanne ». Elle nous livre une performance d’actrice assez exceptionnelle.

La pièce est l’adaptation du livre de Valérie Péronnet « Jeanne et Marguerite » paru en 2011 et racontant sa propre histoire familiale, la sienne et celle de son arrière grand-mère.

La mise en scène puissante et élégante est de Christophe Luthringer.

Et si souvent l’amour fait mal, la retranscription de cette douleur par le prisme de ces deux femmes est dans l’actualité théâtrale un moment précieux et rare que je ne peux que vous recommander.

Extrait vidéo :

3 plusieurs commentaires

  1. Enchantée par ce seule en scène émouvant, très brillamment interprété et à la mise en scène élégante et ingénieuse, je souhaitais y inviter des amis. Quelle déception de savoir que cette magnifique pièce n’est plus programmée ! J’espère que cette erreur sera bientôt corrigée …

  2. A voir absolument !!! Plein de sensibilité et d’émotion, vue trois fois et toujours les larmes aux yeux, une comédienne merveilleuse et un texte magnifique … Vivement que cette pièce se rejoue.

  3. Exceptionnel tant par l’interprétation toute en émotion de Françoise Cadol que par la formidable mise en scène de Christophe Luthringer. Le résultat est que finalement ce n’est pas une récitante que l’on voit sur scène mais tous les personnages du récit de Valérie Péronnet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :