Jamais le deuxième soir au Théâtre de Montorgueil

affiche-jamais-le-deuxieme-soir

Artistes : 

En alternance : Thomas Perrin, Shéraze Saïd, Virginie Pothier, Bérénice Bala, Audrey Baldassare, Régis Lionti, Polo Anid, Lara Sarciaux, Ingrid Guervenou , Cécile Marx, Clara Soares, Loelia Salvador , Gregory Amsis , Camille Roy , Bertrand Goncalves et  Alex Coquoin

A l’affiche :

Jusqu’au 30 septembre 2018

Lieu :

Théâtre de Montorgueil

3, rue du Sentier

75002 PARIS

Réservation en ligne
Réservation en ligne
jamais-le-deuxième-soir

Par Stanislas pour Carré Or TV

Que du bonheur ! 

 

Un lieu, une histoire et trois personnages sont les ingrédients de cette comédie féministe écrite à quatre mains par Patrick Hernandez et Enver Recepovik.

A travers les problèmes auxquels font face les femmes d’aujourd’hui dans leur vie sentimentale, « Jamais le deuxième soir » est la pièce qui permet de comprendre la gent féminine, tout en cassant certains clichés sur les hommes.

« Quand ils sont trop parfaits, ça pue ! »

 

Le pitch : Mirabelle vient de se faire larguer pour la énième fois et en a marre des hommes qui ne font que jouer avec elle. Usée, pessimiste, elle reste persuadée que la gent masculine n’est faite que de menteurs et de beaux parleurs, elle décide d’inverser les rôles et de faire comme les hommes ! Elle s’inscrit sur un site de rencontre avec la complicité de sa meilleure amie (qui finit vite par être envahissante) et décroche un rendez-vous avec un bel étalon italien, Lorenzo, qui, lui, se trouve être un grand romantique.

Lorenzo est-il sincère ? Va t-elle réellement finir par tomber amoureuse ?

« Fini, c’est terminé, j’arrête d’être conne ! »

Les trois comédiens occupent la scène d’une manière remarquable. Le rôle de Lorenzo est hilarant et pleins de rebondissements. On note une très belle performance d’acteur au sein de ce rôle.

« Un italien, il me donne la chair de moules. »

 

Nous assistons à un spectacle d’une heure trente de fous rires garantis où les clichés hommes-femmes volent en éclat pour être finalement totalement inversés.

Au-delà du comique certain de cette pièce, cette dernière transmet un message d’affirmation des femmes en société.

Une pièce sans prise de tête et complètement explosive, nous nous sommes vraiment régalés. C’est à la fois drôle, percutant avec des moments interactifs avec le public. Bref, on ne pouvait pas rêver de mieux.

Foncez ! Ce spectacle reste à l’affiche du Théâtre de Montorgueil tous les soirs jusqu’au 30 septembre !

3 plusieurs commentaires

  1. Un trio de choc pour une pièce très bien écrite: drôle, percutante avec quelques bon moments interactifs avec le public. C’est punchy et efficace, on ressort content d’avoir passé un bon moment.

  2. Nous avons passé un moment très agréable ! Avec de bons acteurs ! Une belle complicité avec le public. Merci !!

  3. Acteurs remarquables. Pièce très drôle, on rit du début à la fin. On se reconnaît !!!! Pièce à voir avec son conjoint, et ou avec des amis(es).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :