Coups de coeur

Fragments de Femmes au Théâtre de la Contrescarpe

Une sensibilité féminine drôle et émouvante. 

 

Avec ce nouveau texte, Fabien Le Mouël entend montrer au Spectateur que, s’il a vécu des choses difficiles, il n’est pas le seul, et que nous pouvons tous le comprendre, qu’il suffit juste d’en parler car, tous, nous pouvons nous retrouver dans chacune des situations abordées par cette pièce, qui tend à l’universel. La parole et le dialogue sont essentiels à l’harmonie, tant de l’individu vis-à-vis de lui-même, que de l’être social avec ses semblables. Les voix sont toutes différentes et toutes pareilles, comme les individus qui composent l’humanité : à la fois semblables et distincts. Il y a une multitude d’expériences de vie ; mais nous traversons tous les mêmes sentiments. Le Spectateur quittera la représentation en se disant qu’il n’est pas le seul à vivre ce qu’il vit, que d’autres ont vécu la même chose que lui et qu’ils peuvent le comprendre, pour peu qu’ils s’intéressent à leur prochain, car nous sommes tous des êtres humains. Fabien Le Mouël veut que chacun se réveille et prenne conscience du caractère universel de nos conditions individuelles, considérant que notre société célèbre beaucoup trop l’individu et l’individualisme : tous les jours, dans le métro, les gens sont fermés sur eux-mêmes et méprisent leurs voisins ; tout comme il lui semble que les relations amoureuses sont devenues parfaitement détachées, désincarnées, désabusées, voire : cyniques car, il y a quelques années, il suffisait de sortir dans un bar, d’échanger un sourire et l’histoire d’un amour pouvait naître. Nous avons tous une pierre à apporter ; mais, aujourd’hui, nous oublions l’évidence : encore faut-il que chacun l’apporte. Quittant la représentation, le Spectateur se dira : « Je me suis reconnu. J’ai été ému. »

Ce spectacle engageant, aura lieu les lundis à 21h30 au Théâtre de la Contrescarpe. Réservez dès à présent votre place !

3 plusieurs commentaires

  1. Superbe combinaison d’un bon texte, d’une belle mise en scène et d’une interprétation précise et émouvante. On rit, on compatis devant ces saynètes bien montées à une, deux ou trois.

  2. De grâce et d’énergie, ces trois comédiennes s’effeuillent l’âme, oscillantes entre éclats quotidiens et écueils du coeur, auto-dérision et crispations organiques afin de nous offrir de bien jolis instants de confidence.

  3. Excellent. Cela résume tout : le thème, l’écriture, les comédiennes, et la mise en scène. une pièce belle, bien écrite, et très bien jouée. Les commédiennes nous entrainent dans des scènettes de la vie d’une femme, de 3 femmes. C’est vrai, c’est intense, c’est émotionnel, et c’est parfois drole et parfois très très émouvant A NE SURTOUT PAS RATER!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :