Coups de coeur

Darius au Théâtre des Mathurins

affiche-darius

Distribution : 

Clémentine Célarié, Pierre Cassignard

A l’affiche : 

Jusqu’au 25 juin 2017

Lieu : 

Théâtre des Mathurins

36, rue des Mathurins

75008 PARIS

Comparez les prix : 

darius1

Par Nathaly pour Carré Or TV

Les parfums et les odeurs,

dernières armes de combat

d’une mère Courage

 

Claire, chercheuse au CNRS,  est la maman de Darius qui à 19 ans est atteint  d’une maladie dégénérative. Seuls deux de ses sens, le toucher et l’odorat, restent encore intacts. On sait qu’il lui reste peu de temps à vivre. Darius est sourd, Sa mère ne communique plus avec lui que par le langage des signes

Darius, pluri-handicapé, qui a tant aimé voyager, est désormais condamné à rester immobile dans un Centre spécialisé, le corps enserré dans une coque.

Claire a alors l’idée de récréer pour son fils les odeurs des moments de bonheur qu’il a vécus : les lieux (Lisbonne, Madrid, Berlin, Barcelone, Rome, le Château de Bonaguil, Venise…) et les personnes que Darius a aimées.

La force de la mémoire olfactive

darius3

A la recherche d’un créateur de senteurs, Claire fait appel à Paul, un ancien grand parfumeur, qui depuis la mort de son épouse vit en reclus et a fermé son atelier de fabrication.

Claire écrit à Paul, lui explique sa volonté de recréer pour son fils Darius des ambiances, des souvenirs qu’il a vécus quand il pouvait encore voyager. Paul d’abord réticent à ce projet, qu’il qualifie de « chantage larmoyant » aperçoit un jour une femme poussant un fauteuil roulant dans le marché provençal où il vend désormais ses flagrances. Il comprend qu’il s’agit de Claire et de son fils Darius. Le contact se crée. Paul abandonne certains de ses a apriori et comprend même les « mugissements d’aise » de Darius. Il finit par accepter la proposition de Claire, plus par goût du challenge que par véritable générosité humaniste.

En créant des parfums Il va ainsi réécrire le passé le Darius « Métro parisien », « TGV », « Rome » « Rochefort sous la pluie » (Darius a vécu  à Paris rue Daguerre comme Jacques Demy)  et « Chiara », prénom de la prostituée d’Amsterdam, avec laquelle Darius a vécu sa première expérience sexuelle.

Deux acteurs tout en retenue pour décrire l’immatérialité et la fidélité des odeurs de nos souvenirs

 

Claire est interprétée par Clémentine Célarié que j’étais impatiente de retrouver dans « Darius ». Le hasard du calendrier fait que j’assiste à la première représentation suivant son passage remarqué dans l’émission de télé ONPC (On n’est pas Couché) du 18 Mars.

On ne présente plus Pierre Cassignard qui joue le rôle de Paul,  le « nez ». Il traverse régulièrement de sa présence magnétique nos écrans de télévision et alterne avec brio au théâtre comédies de boulevard et répertoire plus classique.

L’auteur de la pièce, Jean-Benoît Patricot, de formation scientifique (il est docteur en pharmacie),  est également romancier. Il a adapté au théâtre les pièces d’auteurs américains. Il est aussi le père d’un enfant « différent ».

darius2;jpg

Créer des parfums qui n’existent pas :

quelle est l’odeur de Star Wars ?

 

Claire doit accepter la dégradation de l’état de santé de son fils Le miracle olfactif n’aura pas lieu, du moins pas toujours. Darius ne reconnait pas certaines odeurs, Claire reproche à Paul l’inefficacité de ces créations.  Ce dernier, en parcourant le Monde afin de retrouver les odeurs nichées dans la mémoire de Darius, va reconstruire sa propre vie,  retrouver l’envie de créer de nouvelles flagrances et rouvrir son atelier de parfumeur.

Sentant la fin de son fils proche, et ne voulant pas se limiter uniquement aux souvenirs odorants du passé de Darius, Claire décide de repousser les limites de la créativité de Paul : recréer les parfums d’endroits que Darius n’a pas connus, de lieux énigmatiques où il n’est jamais allé, et pourquoi ne pas créer l’odeur de sa saga préférée, Stars Wars ?

 « Je sens qu’à cet instant précis,

Darius va s’envoler et qu’il a repris ses voyages »

 

Que reste-t-il quand ceux qu’on aimait ont disparu ? Pourquoi leur seul parfum, leur odeur,  peut recréer leur présence à nos cotés et raviver leur souvenir ?

Darius ne mourra pas vraiment, son odeur continuera même de parcourir le Monde,  imprégnant la peau des voyageurs désormais friands du parfum à la mode créé par Paul.

Les deux personnages de Claire et de Paul reprennent chacun de leur côté le cours de leur vie, ils laissent derrière eux de petites fioles de parfums et un peu d’immortalité.

Selon George Sand, « le souvenir est le parfum de l’âme ».

Dans « Darius », les acteurs,  Clémentine Célarié et Pierre Cassignard nous offrent toutes les flagrances de leur beauté d’âme.

Extrait vidéo :

3 plusieurs commentaires

  1. Une pièce originale et différente, belle mise en scène, excellents acteurs

  2. Sujet sortant de l’ordinaire. Beaucoup d’émotion. Très bonne interprétation des 2 acteurs. Je recommande vivement cette pièce.

  3. Très bonne pièce, jouée par de très bons acteurs. 1h15 d’émotions, tantôt une larme à l’oeil, tantôt un rire. Nous avons vraiment bien apprécié cette pièce et la conseillons vivement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :