Camille contre Claudel au Théâtre du Roi René

affiche-camille-contre-claudel

Artistes : 

Lola Zidi , Hélène Zidi et  Gérard Depardieu dans la voix de Rodin

A l’affiche :

Jusqu’au 9 février 2019

Lieu :

Théâtre du Roi René

12, rue Edouard Lockroy

75011 PARIS

Réservation en ligne
Réservation en ligne
camille-contre-claudel

Par Roman Bergmann pour Carré Or TV

Sublime duo mère-fille !

 

Une femme d’aujourd’hui.

Comme nombre d’entre nous, Camille Claudel se bat contre les conventions de la société bourgeoise et patriarcale de l’Europe du dix-neuvième siècle.

Sa mère n’est pas favorable à la réalisation de sa vocation artistique, qu’elle accomplit d’ailleurs dans un scandaleux concubinage avec son mentor, beaucoup plus âgé qu’elle, qui est aussi un homme très renommé et, de surcroît, marié et, conformément à la morale d’alors, elle préfère encourager la carrière diplomatique de son frère Paul Claudel, qui voyage et embrasse aussi bientôt la carrière des lettres avec le succès que l’on sait.

L’œuvre d’Auguste Rodin a fait date, dans les arts plastiques, de même que l’œuvre de Paul Claudel a fait date, dans l’art dramatique ; de sorte que la renommée extraordinaire dont jouissent ces deux hommes de son entourage, ont longtemps occulté Camille Claudel, celle qui n’a pas été en mesure d’apparaître en dehors de leur influence écrasante.

C’est ainsi que, toute sa vie durant, Camille Claudel vivra dans l’ombre des hommes, qui lui donneraient beaucoup si elle acceptait de remplir les obligations que l’on attend d’une femme, alors, qui se résument en quelques mots : être une épouse et une mère.

camille-contre-claudel2

Si le sculpteur Auguste Rodin a le génie de reconnaître, en Camille Claudel, non seulement une amante et une muse, mais aussi son égale, c’est seulement dans l’intimité d’une correspondance qui n’est pas destinée à être publiée, car une égale est susceptible de vous faire de l’ombre, signe qu’il attendait d’elle qu’elle soit principalement un indéfectible, humble et patient soutien, comme se doit de l’être la compagne fidèle de tout homme d’alors, occupé à faire son chemin dans le monde car, dans nos sociétés traditionnelles, seul l’homme est celui qui accomplit.

En l’occurrence, le succès et la recherche artistique sont strictement l’apanage des hommes.

Les hommes, aussi bien que les femmes, sont prisonniers des rôles sexués que la société s’acharne à leur faire jouer ; l’un des intérêts essentiels de ce spectacle, et bien que ses auteur et interprètes s’en défendraient presque, est tout justement sa dimension politique, qu’on aimerait peut-être voir revendiquée plus clairement encore, et plus affirmée : car on se plaît, aujourd’hui, à penser que cette répartition figée des rôles est un attribut du passé, tandis que l’observation, même très superficielle, de notre société contemporaine suffit à nous rappeler combien le chemin est long, encore, afin que la qualité « d’être humain » soit enfin prépondérante sur tous les spécificités et attributs du genre.

Œuvrant, sincèrement et légitimement, à la réhabilitation de Camille Claudel, une personnalité audacieuse et injustement méprisée, de même qu’il nous conduit à nous interroger sur la surprenante inégalité entre les hommes et les femmes qui perdure encore, ce spectacle est donc une passionnante occasion de réfléchir sur la lenteur inacceptable de certaines évolutions de notre société.

Pour cette raison, et mille-et-une autres qu’il reste encore au Public à venir découvrir, on n’hésitera pas à se rendre à ce spectacle, en famille et entre amis, pour un moment où l’intelligence se conjugue harmonieusement avec l’agrément.

3 plusieurs commentaires

  1. L’osmose si forte entre Hélène et Lola Zidi est l’atout étonnant qui donne force et énergie a l’évocation de Camille Claudel,femme exceptionnelle mais jalousée et trahie. Merci au talent des comédiennes.

  2. Excellente pièce à voir absolument. Le jeu des actrices est remarquable . Spéciale félicitation pour la jeune Lola qui ira très loin j’en suis sure !! Ca fait du bien de voir des pièces de ce niveau : bravo !!!

  3. Une pièce pleine d’émotion, un voyage dans le temps bouleversant, une mise en scène originale, une interprétation remarquable par deux comédiennes justes et sincères… Tous les ingrédients pour obtenir un spectacle de grande qualité. Bravo !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :