Archives de cet auteur: Stanislas

Bronx au Théâtre de Poche de Montparnasse

Le Bronx dans les années 60. Un quartier italien en pleine ébullition où la mafia règne sans partage, et le racisme perdure... Le petit Cologio observe de ses neuf ans le monde des "Affranchis". Il est particulièrement fasciné par leur chef, Sunny. Son père Lorenzo, accepte mal l'intérêt de son fils pour les malfrats : chauffeur...

Lire la suite...

L’autre fille au Studio Hebertot

Elle était plus gentille que celle-là. Des mots de sa mère l'été de ses 10 ans. Comme des gifles. Un seul en scène intense, percutant, contemporain. "Elle était plus gentille que celle-là" ; Des mots surpris de la bouche de sa mère l'été de ses 10 ans. Des mots comme des gifles. Pour la première fois, Annie Ernaux brise le...

Lire la suite...

Diner de famille au Café de la Gare

A l'occasion de ses 30 ans, Alexandre souhaite demander à ses parents d'être les témoins de son mariage. Son père, animateur de télé parisien, et sa mère, femme au foyer provinciale, sont fâchés depuis sa naissance. Alexandre va utiliser de faux prétextes pour les réunir... Le dîner de famille va-t-il totalement partir ...

Lire la suite...

La chute au Théâtre Des Mathurins

La Chute ? Suivez le guide... Il s'appelle Jean-Baptiste Clamence, ex-avocat, et c'est un expert !... Un des textes majeurs d'Albert Camus. Jean-Baptiste Clamence, ex-avocat, désormais installé à Amsterdam fait, à l'en croire, profession de "juge-pénitent" !... Tour à tour séducteur, pitoyable, agaçant, parfois odieux... souvent drôle et ...

Lire la suite...

Louison au Théâtre du Roi René

"Louison" : un marivaudage plein d'humour et une comédie empreinte de nostalgie. Louison, la fille d'un fermier, est envoyée à Paris pour y être gouvernante chez sa marraine, la maréchale, son fils (le duc) et sa belle-fille (la duchesse). Rebaptisée Lisette, la jeune fille se voit bientôt courtisée par le duc, jeune homme

Lire la suite...

Voyage au bout de la nuit

Chef-d'oeuvre de fulgurances, anti-tout et universellement tragique et anarchiste, Céline rate de deux voix le prix Goncourt et se voit remettre le Renaudot. Ce livre est traduit en 37 langues. C'est une véritable dissection sans concession de l'âme humaine. L'enjeu, le seul enjeu véritable, c'est de tenir et de rester...

Lire la suite...