Coups de coeur

31 à la Comédie des Champs Elysées

affiche-31

Distribution :

Carole Deffit, Valérie Zaccomer, Alexandre Faitrouni, Fabian Richard

A l’affiche : 

Jusqu’au 30 juin 2017

Lieu : 

Comédie des Champs Elysées

15, avenue Montaigne

75008 PARIS

Comparez les prix : 

31 Stéphane Corbin Virginie Lemoine Stéphane Laporte Gaetan Borg

Par Nathaly pour Carré Or TV

Et si nous nous remontions

le fil de nos amitiés en musique ?

 

L’histoire commence le 31 Décembre 1999, quelques minutes avant l’an 2000 et la phobie du bug. Nous sommes encore à l’époque des téléphones à clapet.

Quatre amis partagent une bouteille de champagne (« Le champagne, ce n’est pas de l’alcool»). L’ambiance entre eux n’est pas à la franche cordialité. On perçoit les ressentiments qui se sont accumulés au fil des ans. Il y a Victoire, plus âgée que les 3 autres, qui aime changer de prénom. Il y a Stéphane, femme médecin à qui ses parents ont donné ce prénom d’homme en hommage à Stéphane Audran, il y a son cousin Anthony qui a été le plus jeune patron de France et qui assume son homosexualité (il « a fait son coming out à 3 ans » et mourrait d’envie de se déguiser en fée à 8). Anthony qui est fou amoureux du beau Ruben.

Victoire a été la baby-sitter de Stéphane et d’Anthony vingt ans plus tôt et depuis ils passent (souvent par obligation) chaque réveillon du 31 Décembre ensemble.

« Tant qu’on est ensemble

il ne peut rien nous arriver »

312

Nous remontons le temps avec eux, de 1999 à 1979 : les soirées diapos, la drague homo sur minitel, Ruben qui travaille plusieurs années au Japon (là où tout est feutré) , Ruben qui laisse le doute planer sur sa véritable orientation sexuelle, la lutte contre le sida avec une conférence présidée par Elizabeth Taylor, cette maladie qui « a transformé l’amour en champ de ruines », le réveillon dans un train fantôme, le réveillon au poste de police, le réveillon dans un aéroport avec le drame du crash aérien, la rencontre de Victoire avec Anthony et Stéphane encore enfants, ce soir où Ruben n’était encore qu’un simple livreur de pizzas, Victoire qui depuis 1979 est devenue un peu pour tous une mère de substitution.

Un émouvant renversement du temps

 

Pour comprendre ce qu’une relation est devenue, pourquoi elle s’est transformée de telle ou telle manière il faut souvent retourner à sa source, et ainsi retracer tous les événements, les malentendus, les chagrins et toutes les rancœurs qui l’ont ponctuée.

« 31 » est également un plaidoyer tout en douceur pour la cause homosexuelle et une belle leçon de courage et de tolérance.

La magie de cette comédie musicale est de nous faire entrer progressivement dans l’intimité et la vérité de chacun de ses personnages. Le compte à rebours des années qui s’égrènent est ainsi comme un vaste puzzle de la vie dont les pièces s’emboîtent peu à peu.

Tout autant acteurs que chanteurs :

quatre spectaculaires entertainers

 

L’excellente distribution de « 31 » en fait une perle à part parmi les nombreuses comédies musicales. Citons :

Carole DEFFIT (Stéphane) que l’on a vue dans plusieurs comédies musicales (Black Legends, Fame, Cabaret..)

Valérie Zaccomer (Victoire),  Chanteuse lyrique, comédienne et danseuse classique, elle est une artiste complète

Alexandre FAITROUNI (Anthony) a joué dans diverses comédies musicales (Fame, Frankenstein Junior et  l’inoubliable « Salut les Copains » joué aux Folies Bergères)

Fabian RICHARD (Ruben) a joué dans « Belles, belles, belles », il fut Emcee le maître de cérémonie dans le « Cabaret » mis en scène par Sam Mendes, Claude dans « Hair », et Clyde Barrow dans « Bonnie and Clyde, le polar musical ».

La mise en scène, sobre et ingénieuse, est de Virginie Lemoine, qu’on ne présente plus, célèbre humoriste et comédienne (elle est l’incomparable Marion Ferrière dans « Famille d’accueil »).

Les auteurs de « 31 » sont Gaétan BORG  (qui lui aussi a participé en tant que chanteur à de nombreuses comédies musicales : « Chance », « Piaf je t’aime », « Mamma Mia », « Flasdance ») et Stéphane Laporte, qui en a adapté de nombreuses (« Un violon sur le toit », « Le Roi Lion », « Fame », « Grease », « Hairspray », « Disco »…).

La musique est de Stéphane Corbin, ses mélodies et chansons restent longtemps à nous trotter dans la tête.

Seul un pianiste accompagne les chanteurs et cela donne à « 31 » une belle confidentialité qui renforce les confidences des personnages. Cela crée comme un espace précieux de partage entre les acteurs et les spectateurs (qui sont fans de ce spectacle, certains y ont déjà assisté plus de trente fois).

C’est jusqu’au 29 Juillet au Studio des Champs Elysées, et c’est aussi beau et fort  que peuvent l’être l’Amour ou l’Amitié.

Extrait vidéo :

3 plusieurs commentaires

  1. J’ai passé un très bon moment avec ces 4 acteurs, chanteurs et musique live interprétée par uniquement un pianiste. Belle pièce, belle histoire d’amitié et d’amour.

  2. Ce spectacle musical est l’un des plus beaux que j’ai vus ces derniers mois à Paris ! Les 4 comédiens-chanteurs sont très talentueux, l’histoire est originale et touchante. Enfin, les chansons sont magnifiques. Je suis sorti enchanté de ce spectacle que j’ai adoré du début à la fin !

  3. Que peut on souhaiter de plus d’avoir des pièces de qualité même une fois par an comme le 31! C’est drôle émouvant touchant, que d’émotions….les quatre acteurs sublimes autant dans le jeu que dans le chant, du jamais vu dans l’originalité du scénario et quel accueil sympathique dans ce théâtre…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :